FAQ
À propos de Duck
Chez DUCK, fait-on des expériences sur des animaux ?
Non. Les animaux gouttent, pour voir ce qu'ils aiment.
Pour connaître l'alimentation idéale pour notre chien, il n'y a pas besoin de faire des expériences, il suffit de regarder la nature. D'ailleurs, les chiens qui vivent comme les loups, mangent la même chose que les loups. Mais les chiens domestiques ne vivent pas comme les loups, et il y a donc de petites différences dans les proportions de graisses, protéines et hydrates de carbone, mais pas au niveau des ingrédients.
La source de protéines doit être de la viande, et pas de la farine de viande, de la farine d'Å“ufs, du soja ou d'autres protéines végétales. La graisse doit être de la graisse non chauffée, avec le même équilibre biologique entre graisses alimentaires et acides gras insaturés. Pas de graisse animale chauffée et figée, mélangée à de la graisse végétale, pour obtenir ainsi le minimum absolu en acides gras insaturés.
La source de calcium doit être des os, moulus ou non, pas de farine d'os. Avec la farine d'os, les choses se compliquent énormément, car les besoins de chaque individu diffèrent, et cela ne concerne pas seulement l'âge, la race ou la taille du chien, mais également les besoins individuels !
Avec des os moulus, chaque individu, petit ou grand, jeune ou vieux, utilise ce dont il a besoin, et convertit le reste en énergie. Avec le calcaire ou la farine d'os, le chien n'y parvient pas.
En ce qui concerne les hydrates de carbone aussi, il suffit de regarder la nature, et pas seulement des documentaires sur la nature. En effet, on y voit presque exclusivement les loups engloutir de grosses proies, parce que cela produit des images spectaculaires. Personne n'est passionné par un loup qui attrape des souris, mais c'est pourtant la réalité.
Les loups blancs, qui vivent dans le nord du Canada et en Alaska, dans les conditions les plus exigeantes en matière de consommation d'énergie, ont une alimentation qui se compose à 80 ou 90% de rongeurs, comme le lemming. Cet animal, un peu plus grand qu'une souris, un peu plus petit qu'un rat, mange tous les jours jusqu'à 2,5 fois son propre poids de graines et de semences, ce qui fait que le volume de son estomac est proportionnellement énorme.
Un loup mange des dizaines de ces petits animaux tous les jours pour répondre à ses besoins énergétiques, mais son excellente condition prouve que si le besoin en énergie augmente, le besoin en protéines n'augmente, lui, pas nécessairement !
Nous nous sommes toujours basés sur ces faits et de nombreux autres pour composer nos aliments naturels.
Comment sont les colis?
Les produits Duck sont disponibles en paquets de 400 g, 1 kilo ou en breeders de 8 kilos, très prisés par les propriétaires de gros chiens ou par les éleveurs qui bénéficient ainsi d’un conditionnement pratique et d’un prix avantageux.
Aliment
surgelé cru
La sortie de l'estomac du chien peut être bien fermée par des matières solides. Qu'est-ce que cela veut dire ?
Non seulement, la digestion se déroule parfaitement, car un chien est un carnivore, mais en plus cela offre un tampon de sécurité, car la viande est une matière solide. La sortie de l'estomac est fermée, les sucs gastriques sont portés à un pH de 2, la digestion est parfaite, et dans le milieu acide, tous les produits nocifs, les bactéries, les oeufs de vers, etc. sont éliminés, car ils ne survivent pas à un pH de 2. Heureusement, car les loups, chacals ou renards ne peuvent pas faire un saut chez le vétérinaire pour se faire vermifuger. Avec l'alimentation naturelle, l'effet est identique pour notre chien domestique. Pour différentes raisons, il doit tout de même être vermifugé et vacciné à intervalles réguliers, même avec une alimentation naturelle. Pour chaque gramme d'aliment sec que mange le chien, il doit boire ± 2,5 grammes d'eau. L'eau du robinet contient souvent beaucoup de calcaire. Le calcaire neutralise les acides, et par conséquent, la digestion est moins bonne. Comme le niveau d'acidité n'atteint pas un pH de 2, le risque que les vers, leurs oeufs ou les bactéries survivent est plus grand.
Les chiens mangent-ils autre chose que les chats?
La majorité de nos chats domestiques mangent différemment, mais leurs cousins et nièces dans la nature, pas !
Les grands chats sauvages comme les lions, les tigres, les léopards et les pumas mangent les mêmes proies que les chiens sauvages, les loups, les chacals, les coyotes, etc. Et pour les petits chats sauvages (comme le chat sauvage européen), il n’existe pas de souris, d’oiseaux ou de lapins qui lui seraient réservés et d’autres qui seraient dédiés au renard.
Pourquoi dans DUCK complet y a-t-il moins de protéines que dans les aliments secs ?
Pour le chien, il n'y a pas moins de protéines dans DUCK que dans les aliments secs, mais plus, parce que la qualité est nettement supérieure. La quantité semble seulement plus petite si on l'exprime en %, comme le veut la loi. Un chien ne mange pas de pourcents, mais des quantités ou des grammes !
Si on compare uniquement la quantité de protéines dans l'aliment, on doit d'abord extraire le liquide et comparer la matière sèche.
Et pour les protéines, la valeur biologique est nettement plus importante que la quantité. On peut très bien le comparer à un cocktail de fruits. Quand on ouvre un petit pot, ce sont des petits morceaux de pomme, de poire, de raisin, d'ananas, etc. et avec un peu de fantaisie, on peut comparer cela aux protéines. De la même façon que les morceaux de fruits individuels composent le cocktail de fruits, les acides aminés séparés forment la protéine.
Prenons l'exemple d'un chien qui a besoin de 140 gr de protéines, alors ce chien aurait besoin d'un petit pot (si les protéines étaient le cocktail de fruits). Mais quel est le problème ? Dans chaque petit pot, il n'y a que 3 cerises rouges, et le chien en a besoin de 9. Et voilà la grande différence entre des aliments chauffés, comme les conserves et les aliments secs – et les aliments naturels, où l'aliment n'est pas chauffé ni endommagé parce qu'il contient de la viande et des organes frais. Voilà pourquoi de nombreux chiens qui ne mangent pas d'aliments naturels sont trop gros tout en étant sous-alimentés. Cela semble contradictoire, mais ce ne l'est pas. En effet, ils essaient de compenser le manque de certains acides aminés en mangeant plus, et ils grossissent, tout en ayant toujours une carence. Le résultat à plus long terme, c'est un ou plusieurs maux comme ceux décrits dans le tableau des problèmes que peut causer une mauvaise alimentation.
Outre les températures élevées, qui sont très mauvaises pour les protéines (et non seulement pour les protéines, mais aussi pour les graisses, les vitamines et les enzymes qui sont endommagés, détruits ou saturés par les hautes températures), le choix des matières premières est également très important pour la qualité de la protéine.
Exemple :
Le chien ne peut utiliser que 45% de la protéine du soja.
Supposons qu'un aliment contienne 25% de protéines et que la source de ces protéines soit le soja, alors il ne peut utiliser au maximum que 45% de ces 25%.
Pourquoi DUCK n'a-t-il pas toujours le même aspect ?
La qualité et la valeur nutritive sont constantes et optimales.
L'aspect peut varier, parce qu'il dépend de différents facteurs :
- L'aiguisage des couteaux lors de la découpe et du mélange n'a pas d'impact sur la teneur totale en liquide, mais il a un impact sur la quantité de liquide qui se libère éventuellement.
- La fatigue du boeuf à abattre donne une couleur plus foncée à la viande.
- Le stress a une influence sur la couleur de la viande (transport vers l'abattoir).
- La température au moment de l'abattage a un impact sur la couleur de la viande (hiver ou été).
- L'âge de l'animal abattu.
- La race.
- L'alimentation du boeuf.
- Le moment de surgélation après l'abattage (après une heure, on voit déjà une nette différence de couleur).
- L'endroit ou l'animal vivait avant l'abattage (en prairie ou en étable).
Mais le chien n'accorde aucune importance à la couleur, uniquement à la saveur et à l'odeur.
Pourquoi l'eau ne peut-elle pas remplacer le liquide dans la viande ?
On peut voir à la tête du chien qu'il s'agit d'un carnivore. Non seulement à ses dents et à ses mâchoires (il peut uniquement pincer, couper et tirer), mais plus encore au fait qu'il ne sait pas vraiment boire.
Les herbivores doivent aussi vivre de plantes en dehors de la saison estivale, quand les plantes sont asséchées par la nature. Les plantes accumulent beaucoup de liquide uniquement en été.
Pour un cheval, une vache, un cerf ou un lapin, par exemple, cela ne pose pas de problème. Ils peuvent faire un genre de pipette pour aspirer l'eau en fermant pratiquement les lèvres. Ils y parviennent facilement, et les grands herbivores peuvent ainsi boire des litres d'eau en un temps vraiment très court.
Les chiens, mais aussi les chats, sont des chasseurs nés, et ils doivent pouvoir ouvrir la gueule très grand pour attraper leur proie. Voilà pourquoi les coins de la bouche sont très en retrait, et ils ne peuvent donc pas fermer les lèvres pour boire.
Dans la nature, ce n'est pas nécessaire non plus. Été comme hiver, leur alimentation (proie) se compose à 70% de liquide, et en les quelques centaines d'années de domestication, l'évolution n'y a encore rien changé.
Les chiens qui mangent des croquettes sèches doivent donc non seulement boire pour apaiser leur soif, mais ils doivent aussi compenser le liquide qui manque dans les aliments secs.
Ils doivent faire une sorte de cuiller de la langue pour attraper le liquide et le lancer dans leur gueule, pour ainsi dire. Le résultat, c'est que les environs de la gamelle sont également douchés. Et puis l'eau, ce n'est pas la même chose que le jus de viande ! Le jus de la viande est un liquide composé en partie d'eau.
Pour digérer les aliments, le chien doit faire baisser l'acidité gastrique de ± pH 5 à pH 2.
Avec l'alimentation naturelle, cela ne pose aucun problème, parce que dans l'alimentation naturelle, la base, c'est de la viande fraîche, or la viande se compose à 70% de liquide. Ce liquide est naturel et neutre, et ne contient pas de chaux, et il est absorbé dans une matière solide, à savoir la viande !
Bô-Bôs, maladies
ou comportement à problèmes
Mon chien mange de l'herbe. Pourquoi ?
Dans pratiquement tous les cas, on peut dire que le chien ne mange pas l'herbe, mais qu'il boit le liquide contenu dans l'herbe (jusqu'à 80%).
Le liquide contenu dans l'herbe est très savoureux et bien filtré. Contrairement à l'eau du robinet, il ne contient pas de chlore, de calcaire…
Vous aurez sans doute aussi remarqué que votre chien préfère boire dans une flaque d'eau de pluie plutôt que de boire l'eau que vous lui servez dans sa gamelle.
Le chien boit difficilement, mais il extrait facilement le liquide de matières solides.
En tant que carnivore, il ne sort donc pas d'éléments nutritifs de l'herbe, mais du liquide.
Pour vomir, le chien ne doit pas non plus manger d'herbe, contrairement au chat. Il s'agit d'une habitude qu'il a gardée de son ancêtre le loup, qui régurgite de la nourriture pour ses chiots quand ils commencent à manger de la nourriture solide.
Mon chien mange de la terre. Pourquoi ?
Il y a beaucoup de causes pour manger de la terre et du sable. Une des raisons, c'est une carence en minéraux.
Avec une alimentation naturelle, c'est exclu (l'équilibre des minéraux est optimal).
Les 2 causes les plus probables sont :
1. Un chiot, contrairement à ce qu'on pense souvent, ne sait pas ce qui est bon pour lui. C'est inné en partie seulement. Le reste, il l'apprend de ses parents et des autres chiens de la meute, et en grande partie, il l'apprend par expérience. Ce comportement se remarque non seulement chez les jeunes chiens, mais chez de nombreux jeunes animaux. Les jeunes chevaux ou poulains le font aussi, par exemple, et parfois ils en meurent. Les pur-sang arabes y sont très sensibles.
2. Chez les animaux adultes, il s'agit principalement de l'expression d'une forme d'ennui. Les chiens bien nourris qui ont une condition convenable y sont particulièrement sensibles. Cela vaut aussi pour les chiots, et on résout cela uniquement en leur laissant exprimer leurs impulsions de chasseur (pour les chiens de traineau, faire tirer le traineau ou la charrette, par exemple). Pour les chiens domestiques ordinaires, une bonne balade journalière peut aider.
Mon chien mange ses excréments. Y a-t-il quelque chose qui manque dans son alimentation ?
Non, probablement pas !
La probabilité est grande que la coprophagie (c'est le nom scientifique de ce problème) trouve son origine dans l'environnement immédiat où le chien est né en tant que chiot.
Pour les chiens qui vivent plus ou moins en meute, les relations dans la troupe jouent aussi, et pour ce qui est de manger les excréments, outre les causes connues, il y a également la hiérarchie et la dominance. Il s'agit d'un comportement de remplacement pour défendre leur morceau de proie.
Au Canada, j'ai souvent remarqué que les chiens de traineau ne sont pas intéressés par leurs excréments, tant qu'ils sont tous attachés à leur niche. Mais quand un chien est détaché pour une raison quelconque, les chiens approchés par le chien en liberté commencent à se défendre ou à manger leurs excréments comme s'il s'agissait de leur dernier repas. Donc, le comportement par rapport au territoire et à la possession joue également un rôle.
Il s'agit presque toujours d'exprimer une pulsion, donc un comportement de substitution.
Pourquoi de nombreux chiens ont-ils du tartre sur les dents ?
L'hygiène dentaire est très importante pour un chien, mais heureusement, vous ne devez pas lui brosser les dents. Il s'en charge tout seul, pas avec une brosse à dents, bien entendu, mais en rognant régulièrement un morceau de nerf de boeuf après le repas.
La dentition d'un chien est une dentition qui sert à déchirer la proie. Un chien ne sait pas mastiquer comme nous, parce que la mâchoire inférieure et la mâchoire supérieure sont reliées par un point d'articulation fixe.
Le fait d'avaler le plus vite possible leur nourriture est une habitude de leurs ancêtres les loups. Les loups le font d'ailleurs encore toujours, parce qu'il y a toujours de la concurrence. L'alimentation proprement dite prend au maximum quelques minutes, mais ils passent ensuite parfois quelques heures à rogner des os et des nerfs. De ce fait, les loups et les canidés ne rencontrent pas le problème du tartre dans la nature.
Les chiens qui ont un peu de tartre l'éliminent tout seul quand vous passez à DUCK complet, suivi régulièrement d'un snack naturel.
Si la plaque dentaire est déjà trop avancée, vous devez la faire enlever chez le vétérinaire.
Tout comme chez nous, un chien est plus sensible que l'autre. L'hérédité a également un impact. La principale cause, c'est toutefois le type de nourriture que mange le chien.
Pourquoi le risque de torsions gastriques est-il inférieur avec l'alimentation naturelle DUCK ?
Pour fabriquer des aliments secs, on doit en soustraire l'humidité.
Dans l'estomac, le liquide extrait est de nouveau absorbé et, de ce fait, l'aliment peut augmenter jusqu'à trois fois de volume. En raison de la gravité, la densité du mélange de nourriture n'est réparti de façon égale.
Le volume de l'estomac est donc plus grand, et sa densité relativement faible, mais surtout répartie de façon inégale.
Quel impact l'alimentation a-t-elle sur le comportement ?
Éduquer ou rééduquer des chiens, guider leur comportement, les entraîner, cela aide uniquement s'ils sont sains de corps et d'esprit.
Si votre chien a un problème, cela ne veut pas dire que vous avez un chien à problèmes. Surtout pas s'il s'agit d'un problème de comportement.
Bien entendu, de nombreux problèmes sont innés, génétiques ou typiques de la race. D'autres sont causés par une mauvaise empreinte, une mauvaise socialisation ou une mauvaise éducation, une connaissance insuffisante de la part de son propriétaire, un manque d'attention, d'activité ou d'occupation (tant physique que mentale).
On doit donc faire la distinction entre un comportement indésirable et un comportement problématique.

Qu'est-ce qu'un comportement problématique ?
On distingue deux types:
A. Un comportement indésirable qui est normal par nature pour le chien (se rouler dans la saleté, dominer, chasser, etc.), mais qui est contrôlable en principe.
B. Un comportement problématique qui n'est pas ou à peine contrôlable. (Souvent même pas par le chien). Des facteurs externes peuvent aussi avoir un impact sur le comportement :
- chaleur, bruits, environnement, trafic, odeurs
- des lieux, ou ce qui s'est passé à ces endroits
- d'autres chiens, des personnes, et l'impact qu'ils ont ou leur comportement.
- des événements qu'ils enregistrent, mais pas nous.
Lié à cela, des réactions internes du chien ont aussi une influence sur son comportement :
- adrénaline
Si le taux d'adrénaline atteint un niveau assez élevé, il atteint un point où le chien n'enregistre plus, et n'apprend donc plus non plus. Il n'entend et ne sent presque plus rien. Plusieurs propriétaires ont été tués par leur propre chien, sans que le chien ne s'en rende compte :
- par exemple quand ils interviennent dans un combat avec un autre chien.


Quel est le lien entre alimentation et comportement ?
La condition générale détermine déjà en grande partie le comportement, et cela peut aller de l'apathie à l'hyperactivité. Le niveau d'acidité du sang joue un rôle important dans le comportement, et cela est déterminé en partie par la fraction protéique, qui a son tour dépend de la qualité et de la quantité des protéines.
Non seulement les protéines, mais aussi la qualité et la quantité de graisse (en particulier les acides gras insaturés) ont une influence sur le comportement. Une carence ou une qualité insuffisante peut causer des problèmes de comportement, un manque de concentration, des problèmes d'orientation et de défaillance de la mémoire à court terme.
La recherche récente a démontré que certains acides gras insaturés sont très importants pour le développement de la capacité d'apprentissage. Les deux principaux sont :
AA (acide arachidonique) et DHA (Docasahexanoëen) .
Enfin il y a les vitamines. Le nom est une bonne indication, car “Vita” c'est la vie.
Tout le monde sait que les vitamines ont un lien direct avec la santé, qu'une carence ou un manque peut causer des maladies de déficience pouvant même entraîner la mort.
Mais entre le moment de la santé idéale et le moment de la maladie causée par un manque de vitamines, le chemin est long et parsemé de plaintes parfois indéfinissables qui ont automatiquement un impact sur le comportement. Quand on ne se sent pas bien, on agit différemment que quand on est en bonne santé.
L'impact de l'alimentation sur le comportement en général est donc important.
Dès lors, l'alimentation naturelle est toujours le premier geste dans le traitement d'un problème de comportement !
Quels problèmes peuvent être causés par l'alimentation ?
Quels problèmes peuvent être causés par l'alimentation ?

Tartre
Démangeaisons
Abattement
Peau squameuse
Faiblesse musculaire
Réactions sur les muqueuses buccales
Mauvaise endurance
Plaques chauves
Halètement excessif
Perte de poils
Peu d'assurance
Peau d'éléphant
Nervosité
Eczéma
Apprentissage difficile
Plaques rouges sur la peau
Frayeurs
Aphtes
Agression
Perte de pigmentation
Apathie
Pelage terne
Panique
Mauvaise haleine
Distraction

Mauvais appétit
Désobéissance
Maladie auto-immune
Défécation fréquente/abondante
Allergies
Soif excessive
Pseudo-allergies
Vomissements
Tumeurs
Problèmes digestifs
Dos de carpe
Flatulence
Dysplasie de la hanche
Obstruction de la glande anale
Amble
Hypo / Hyperglycémie
Affaissement des pattes
Maladies rénales/hépatiques
Dos en selle
Excès/insuffisance pondérale
Panard
Jambes en X
Manger les excréments ou des déchets
Douleurs de croissance
Faim constante
Diarrhée

Quelles peuvent être les causes de problèmes alimentaires ?
1. Usage d'additifs dans l'alimentation :
- agents liants et épaississants
- agents durcisseurs
- agents conservateurs
- colorants, arômes et exhausteurs de goût
2. Usage de hautes températures :
- les graisses insaturées deviennent saturées
- les vitamines sont neutralisées
- les enzymes sont tués
3. Ingrédients ou matières premières inappropriées :
- os moulu : peut causer une absorption de calcium excessive
- graisses fondues : trop de graisses saturées et trop peu d'acides gras insaturés
- farine de poisson : profil d'acides aminés déséquilibré et inadapté à votre chien
- céréales génétiquement modifiées
- soja : seulement 45 % des protéines sont utilisables
- pulpe de betteraves : contient des saponines
Le chien n'a pas besoin de ces additifs, mais pour la production d'aliments secs, ils sont essentiels.
Autres questions
Ce que les éleveurs doivent aussi savoir?
- Saviez-vous que le chiot ne boit pas une certaine quantité de lait et qu'il ne tient pas compte de la quantité de lait maternel qu'il boit, mais qu'il est satisfait après un certain nombre de mouvements de tétée ? Même si très peu de lait est sorti du mamelon ou s'il est trop pauvre en graisses et en protéines, comme c'est souvent le cas.
- Saviez-vous que pour prendre 1 gramme de poids corporel, le chiot doit boire 2,5 grammes du meilleur lait maternel ?
- Saviez-vous qu'une chienne a besoin de 6,25 grammes d'aliment naturel pour produire 2,5 grammes de lait de qualité ?
- Saviez-vous que le foie frais dans la bonne proportion est très important pour la qualité du lait maternel ?
- Saviez-vous qu'une chienne ne peut pas transformer directement en lait les aliments supplémentaires que vous lui donnez ?
- Saviez-vous que le lait est produit à partir des protéines du corps ?
- Saviez-vous qu'il y a souvent assez de lait, mais de qualité insuffisante ?
- Saviez-vous que la qualité insuffisante du lait entraîne souvent une grande différence de poids à la naissance et d'évolution chez les chiots ?
- Saviez-vous que la domestication change souvent le comportement et l'aspect extérieur des animaux sauvages, pour les transformer en animaux domestiques ?
- Saviez-vous que la domestication peut se faire en quelques générations, ou en quelques dizaines d'années ?
- Saviez-vous que l'évolution qui change, par exemple, le système digestif des animaux domestiques ou sauvages, a besoin de quelques millions d'années ?
- Saviez-vous que le système digestif de nos chiens et des loups est exactement le même ?
- Saviez-vous que le lait des chiennes qui reçoivent une alimentation naturelle contient 3 fois plus d'éléments nutritifs ?
- Saviez-vous que l'alimentation naturelle produit non seulement de meilleurs chiots, mais également plus de chiots en moyenne ?
- Saviez-vous que si une chienne reçoit toujours et exclusivement une alimentation naturelle, elle peut au moins avoir une portée supplémentaire, sans être surchargée physiquement ou moralement ?
- Saviez-vous qu'un excès de vitamine E peut causer, entre autres, des problèmes de foie ?
- Saviez-vous que la vitamine E est le troisième agent conservateur le plus utilisé ?
- Saviez-vous qu'en ce qui concerne les douleurs de croissance, il y a une relation entre la propension, les agents conservateurs et le moment de la naissance ?
- Saviez-vous que la caisse doit être construite de telle façon que les chiots, quand ils ont atteint l'âge de 21 jours, puissent entrer et sortir facilement de la caisse ?
- Saviez-vous que tout ce qui est inné n'est PAS nécessairement génétique et que tout ce qui est héréditaire n'est pas nécessairement génétique ?
- Saviez-vous que l'alimentation joue un rôle très important dans l'amélioration de la race ?
- Saviez-vous que différents défauts que les parents transmettent à leurs enfants ne sont pas héréditaires ou génétiques, mais sont dus à des déficiences alimentaires ?
- Saviez-vous que quand une chienne qui allaite ne parvient pas à sortir suffisamment de calcium de son alimentation pour le lait des chiots, elle décalcifie ses propres os pour donner le calcium aux chiots ?
- Saviez-vous que les éléments nutritifs ou les vitamines et les minéraux que la chienne ne trouve pas dans son alimentation, elle ne peut pas les donner à ses chiots ?
- Saviez-vous que c'est précisément pour cette raison que l'on qualifie de génétique de nombreux défauts qui ne sont en fait qu'héréditaires ?
- Saviez-vous que la majorité de ces défauts peuvent être éliminés en une seule génération grâce à une alimentation naturelle ?
- Saviez-vous que les chiennes qui sont très maigres après une première portée et ont l'air en mauvais état (en langage populaire, on dit 'Elle a tout donné', ont souvent une mauvaise constitution nutritionnelle et/ou reçoivent une alimentation qui ne leur procure pas tout ce dont elles ont besoin ?
- Saviez-vous que très souvent, ces chiennes ont reçu beaucoup plus à manger vers la fin de leur gestation ?
- Saviez-vous que cela augmente énormément le risque de complications ?
- Saviez-vous qu'une chienne gravide doit recevoir le plus de nourriture le 42e jour après la conception ?
- Saviez-vous que de nombreuses chiennes saillies qui n'ont pas l'air de devenir gravides l'ont pourtant été, mais que les foetus sont morts sans qu'on le remarque?
- Saviez-vous que la condition et l'alimentation du mâle ont également un impact sur les chiots ?
- Saviez-vous que jusqu'à l'âge de 4 semaines, les chiots ne digèrent que le lactose (du lait) ?
- Saviez-vous qu'après le premier contact avec les aliments solides, il faut encore 7 jours pour produire des enzymes nécessaires à digérer ce type de nourriture solide ?
- Saviez-vous que pour cette raison, vous pouvez déjà donner un tout petit peu de DUCK Excellent aux chiots après 3 semaines ? Pas encore comme alimentation, mais pour leur donner l'occasion de produire ces enzymes.
- Saviez-vous qu'ainsi, comme dans la nature, vous pouvez passer directement de l'allaitement maternel à une alimentation naturelle comme DUCK Excellent, sans purées ou quoi que ce soit.
- Saviez-vous que cela est dû au fait que la mère, qui reçoit la même nourriture que les chiots, transmet déjà les hormones, enzymes et bactéries nécessaires pour digérer ces aliments solides avec le lait maternel à ses chiots ?
- Saviez-vous que la propreté en ce qui concerne la défécation est un comportement inné ? => Instinct
- Saviez-vous la propreté en ce qui concerne l'excrétion d'urine est un comportement appris ? => Expérience
- Saviez-vous que le support sur lequel les chiots sont couchés est très important ?
- Saviez-vous qu'à partir de l'âge de 21 jours, les chiots commencent à apprendre le comportement de leur mère ?
- Saviez-vous que la peur des bruits (coups de feu) n'est pas génétique, mais peut être héréditaire ?
- Saviez-vous qu'avec un peu de chance, vous pouvez résoudre le problème en une seule génération ?
- Saviez-vous que l'alimentation n'est pas seulement importante pour la peau et la constitution du chien, mais aussi pour son comportement ?
- Saviez-vous que le manque de certaines expériences entre la 3e et la 5e semaine (empreinte) commence parfois à se manifester après 4 ou 5 mois seulement ?
- Saviez-vous que si vous voulez tester le comportement des chiots, vous devez le faire quand les chiots ont 7 semaines, et non quelques jours ?
- Saviez-vous que pour obtenir le même nombre de Kcal utilisables dans l'alimentation sèche par rapport à une alimentation naturelle, un chien adulte a besoin de traîner le double en poids ?
- Saviez-vous que la différence est encore beaucoup plus grande chez les chiots ?
- Saviez-vous que cela est très mauvais pour ses articulations, pour ses pattes et son dos ?
- Saviez-vous que la surgélation ne nuit pas à la qualité de la viande fraîche ?
- Saviez-vous que mélanger un peu de DUCK dans les aliments secs ne donne que quelques-uns des nombreux avantages que votre chien aurait si vous lui donniez uniquement l'alimentation naturelle ?
- Saviez-vous que le fer est très important pour la pigmentation ?
- Saviez-vous que le fer le plus facile à absorber se trouve dans le jus de viande ?
- Saviez-vous que l'alimentation naturelle n'est pas optimisée, mais qu'elle est optimale ?
Faut-il toujours donner ce que le tableau alimentaire indique ?
En principe, chaque tableau alimentaire est une indication, une directive.
Une variation de 20 % (en plus ou en moins) est possible.
Chaque chien a un métabolisme et des besoins différents en matière de consommation d'énergie. Tout cela est également influencé par de nombreux facteurs, comme la race, le tempérament, le pelage, l'activité, le logement, la nervosité, le tempérament, le caractère, l'âge.
Un chien qui a peur de rester seul à la maison consomme plus d'énergie qu'un chien en bonne condition quand il court !
Quand le besoin d'énergie augmente, le besoin de protéines n'augmente pas. Pour un chien qui devrait manger environ 1 kg d'après son poids dans le tableau alimentaire, mais qui a besoin d'au moins 1.3 kg pour maintenir son poids, mieux vaut s'en tenir à 1 kg et compléter avec des flocons de riz ou de légumes.
1. Par tasse de flocons, ajouter 2 tasses d'eau chaude.
2. Laisser macérer un instant.
3. Ensuite, ajouter une cuiller à soupe d'huile de tournesol.
4. Bien mélanger le tout.
En fonction des besoins du chien, vous pouvez donner une, deux ou trois tasses de riz. Mais si vous ajoutez du riz, prenez comme base la quantité de DUCK complet indiquée dans le tableau. De cette façon, votre chien a tous les nutriments essentiels dans la bonne quantité.