Blog
IJSBERG BVBA - UPDATE 16/04 Ronny Van den Berghe & Sir Remko v.d. Daelenberghütte
UPDATE 16/04 Ronny Van den Berghe & Sir Remko v.d. Daelenberghütte

MISE À JOUR 26/12/19 

TAPIS ROULANT

Non, Remko ne va pas du tout courir sur le tapis roulant. C'est beaucoup trop tôt. Ronny lui fait faire connaissance et l’habitue au tapis roulant. Remko doit d'abord être complètement développé et examiné pour obtenir l'approbation du vétérinaire.

Les grands chiens nécessitent des soins supplémentaires lors de la croissance, et les bergers allemands sont de grands chiens. Une fois adulte, Remko travaillera régulièrement sur le tapis roulant mais en courtes séances. En plus de ses séances d'entraînement et de ses promenades quotidiennes.

Un chien de sport, comme Remko va l'être, peut être appelé un athlète. Un chien de sport ne doit pas seulement être très obéissant, il doit également être capable de gérer physiquement. L'endurance joue alors un rôle très important, tout comme elle est importante pour les sportifs.

Plus l'endurance est forte, plus sa performance sera forte, si le reste est également correct bien sûr. C'est comme dans de nombreux sports. La technologie n'est souvent pas suffisante et doit être liée à l'endurance.

Participer à des compétitions et certainement au niveau mondial exige beaucoup du chien. C'est pourquoi il doit également être mentalement fort. Un lien avec son maître et une vie équilibrée sont donc importants. Un chien qui a peu d'endurance fera des erreurs dans l'exécution de son exercice.

Ronny mettra régulièrement Remko sur le tapis roulant pendant une courte période afin de l’habituer à cet entrainement.

PISTAGE

Un premier film de pistage avec Remko.

La piste est tracée par Ronny lui-même. Un petit morceau de nourriture (DUCK bien sûr) est actuellement placé à chaque pas.

Au plus haut niveau en compétition, le chien doit trouver trois objets sur cette piste et les désigner ou les ramener. Il les désigne en aboyant ou en exécutant le coucher, le debout ou l’assis  devant l'objet.

Il y aura également des angles sur la piste. Le pistage ne se fait pas uniquement en une ligne droite

Ces éléments doivent donc déjà être pris en compte lors de l'apprentissage du pistage.

 

Une difficulté en pistage est que le chien voudrait aller trop vite et donc sauter des parties ou des pas pour arriver plus rapidement à la fin de la piste. Nous voyons que Ronny arrête ou ralentit occasionnellement Remko, de sorte qu'il ne change pas de vitesse, mais continue de chercher au même rythme.

En IGP, le chien doit pister en profondeur. Et cela est clairement visible chez Remko, qui ne lève pas la tête une seule fois, mais cherche pas à pas.

On peut également entendre clairement un vent fort dans le film, mais Remko continue de travailler la piste en étant très concentré. Ronny ne donne aucun ordre à Remko et essaie de le faire travailler de manière indépendante. Ronny soutient Remko en le suivant de près avec la longue laisse pour le maintenir au bon rythme et de temps en temps  pour caresser Remko très doucement comme confirmation de son bon travail                                                                                                          Consciemment, très peu est récompensé par la voix pendant le pistage car en IGP, le chien doit travailler de manière très indépendante, contrairement aux sections B (obéissance) et C (homme d’attaque) où le chien doit écouter attentivement les ordres.

 

Nous voyons Remko démarrer automatiquement au Piquet de Départ. Aucune commande ne doit être ajoutée, car Remko sait déjà ce qu'on attend de lui et il commence à chercher.

À  hauteur du piquet de départ ,l’odeur du traceur de piste est très présente et le chien sait quelle piste il doit suivre.

 

Le but est que Remko obtienne finalement un IGP III, dans ce cas la piste a été posée une heure à l’avance par un traceur de piste inconnu du chien.

Trois objets se trouveront sur cette piste. À la fin de la piste, nous voyons Remko remporter le «jackpot»: un pot caché dans le sol avec une plus grande quantité d’aliment DUCK.

 

Il est très important dans cette belle discipline du sport canin de ne sauter aucun pas au sens propre et figuré. Parce que le suivi n'est jamais le même. Cela dépend beaucoup des conditions météorologiques et du sous-sol. Certes, si vous participez à des compétitions étrangères, cela peut être un facteur très déterminant où le sous sol ou la météo peuvent être très différents avec les autres participants. Mais nous n'avons encore aucune prise sur cela


 

MISE À JOUR 28/11/2019

De nouvelles vidéos de formation du 23/11/2019 sont disponibles sur la chaîne youtube de DUCK. Au bas de la page, vous trouverez un lien direct (en bas à gauche à côté du logo face book)vers la chaîne youtube DUCK. 6 nouvelles vidéos de formation de Remko ont été postées.

 

vidéo 1:

Ronny utilise également une plate-forme dans cette vidéo. Cette fois, cependant, un format différent, car il utilise également des plates-formes dans divers exercices pour lesquels ce format-ci est meilleur. Nous pensons, par exemple, à l'exercice :l’envoi en avant.

Le conducteur doit renvoyer le chien loin de lui en ligne droite et a la fin lui donner la commande :couché.. Cela peut être appris avec l'utilisation d'une telle plate-forme.

Après que Remko ait été récompensé pour le sprint de retour vers cette  à plateforme et son maintien sur celle-ci, Ronny a fait la transition pour apprendre à suivre au pied. Ronny s'assure que Remko reste à la bonne hauteur donc, Ronny utilise sa main gauche où il tient de la nourriture DUCK pour que Remko reste à l’endroit où Ronny veut le voir marcher plus tard.

Quand Ronny s'arrête, Remko doit s'asseoir. Remko a déjà compris cela.

Alors Ronny clique quand la marche est bonne et clique quand il s’arrête et que  Remko s'assoit. Après le clic, Remko est récompensé avec de la nourriture DUCK.

Nous pouvons voir que Ronny insère délibérément des angles en marchant.

Pendant la promenade Remco est aussi félicité par la voix de Ronny, ceci est possible en combinaison avec le clicker

Pourtant, Ronny ne fera pas l'éloge de Remko avec trop d'enthousiasme pour ne pas le déconcentrer. Un chiot comme Remko a beaucoup de "volonté de plaire" dans ses gènes et n'a donc pas besoin d'être motivé abondamment  

Lors du choix d'un chiot, Ronny s'assure qu'il y a suffisamment de volonté de travailler et d’envie de nourriture. Ronny utilise également DUCK pendant l'entraînement et les chiens aiment ça.

Il est clair que l'attention de Remko vers Ronny est très importante dès le départ.

 

 

vidéo 2:

Nous voyons qu'au début de cet exercice, Remko a commis une erreur et n'a pas immédiatement compris ce que l'on attendait de lui. Cela n'a pas été reproché à Remco. Ce n'est pas nécessaire. Il n'y a pas de punition ou de correction car cela n'aurait aucun sens. Le chiot peut encore se tromper car il est encore en phase d'apprentissage. Ronny ignore le faux départ, il recommence et cette fois, Remko a bien exécuté.

Après avoir tourné autour d’une cache, Remko doit faire attention à Ronny qui le guide ensuite vers la cache suivante.

De nouveau, nous pouvons voir que Ronny utilise son expression corporelle pour donner à Remko le signal de courir  vers la cache.

 

vidéo 3:

Dans cette vidéo, nous assistons à l’apprentissage du contournement de la cache Plus tard Remko devra  finalement contourner  6 caches pour trouver le figurant  et 

‘’l’aboyer » devant la dernière cache

Les juges s’assurent que le chien court avec envie et rapidité autour des caches. Ronny en tient donc clairement compte lors de l'apprentissage.

Lorsque Remko court de tres près autour de la cache Ronny clique pour une exécution correcte et le félicite de sorte que Remko vienne chercher sa récompense à toute vitesse.

Comme Remko est encore un petit chiot, on en tient compte lors de l’apprentissage. Les caches sont toujours de taille mini et les distances sont courtes. L'apprentissage doit vraiment se faire par petites étapes. Taillé sur mesure pour le chiot.

 

 vidéo 4 + 6:

Remko sait déjà ce que l’on attend de lui et sprinte sur la plate-forme où il accorde toute son attention à Ronny. Ronny est satisfait de cette prestation et confirme en cliquant et en donnant à manger.

Nous pouvons voir qu'après avoir donné la nourriture DUCK, Ronny change complètement d’expression corporelle et Remko comprend déjà que c’est la fin de l’exercice. Un bon exemple de la capacité  avec laquelle un chiot peut déjà ‘’lire’’ une personne.

 

vidéo 5:

Ronny enseigne à Remko les trois positions ou postures de base: assis, debout, couché. Ces positions constituent une base pour chaque sport canin, entraînement ou éducation du chien domestique. Dans lIGP, le sport pour lequel Remco est entrainé, ces postures de base se présentent lors de divers exercices tels que couché, le couché lors de l’envoi en avant du chien, l’assis après l’appel du chien, l’assis pour terminer l’exercice d’apport d’objet.  Pour enseigner cela, Ronny utilise une plate-forme ou caisse pour garder Remko au même endroit. Ronny motive et séduit Remco avec la nourriture DUCK et confirme la posture avec un clic, suivi de la récompense: la nourriture DUCK. Nous entendons clairement que Ronny ajoute déjà les commandes.

Ronny enseigne toujours les exercices à Remko. Cet exercice sera donc souvent répété. Ronny est très concentré pour garder Remko attentif afin qu'il réalise ce qu'on lui enseigne.

Enseigner quelque chose de nouveau se passe dans la dérive basse. Une fois que les positions associées aux ordres sont connues à 100% par Remko, Ronny travaillera sur la vitesse d’exécution.

 

 

À travers ce blog, vous pouvez voir la croissance et la formation de Sir Remko v.d.  Daelenberghütte. Une mise à jour avec de nouvelles vidéos et photos sera publiée régulièrement sur notre site Web et sur la chaîne Youtube de DUCK. Au bas de cette page, vous trouverez un lien direct vers la chaîne youtube DUCK. 13 vidéos de formation de Remko ont déjà été postées.

 

Il est important d'aller de l'avant avec de très petites étapes et d'essayer de ne sauter aucune étape. L’apprentissage n’est en réalité fait que lorsqu’on joue, orienté récompense et lors de sessions courtes.

Mais avec beaucoup de patience ça va vite!

 

Les premières et importantes mesures ont déjà été prises. Il y a déjà beaucoup d'entraînement avec Remko, à la maison et au club.

 

Dans les premières vidéos, nous voyons et entendons Ronny travailler avec le clicker. Le clicker est un "outil" pratique pour communiquer correctement avec un chien lors de la construction d'un chiot ou de l'apprentissage d'un nouvel exercice. Après le clic, il y a toujours une récompense. Chez Ronny, cette récompense est toujours de la nourriture. Au moins, toujours dans cette phase. Par exemple, une balle peut devenir plus tard une récompense, mais ce n'est pas encore le cas.

 

Un chiot doit tout apprendre. C'est pourquoi beaucoup est toujours attiré par la nourriture. Alors DUCK ... Oui, parce que Ronny utilise également de très petits morceaux de DUCK, même pour récompenser.

Dans les premières vidéos, nous voyons les préparatifs de la partie obéissance.

Ronny choisit de travailler avec différentes plates-formes. Ces plateformes sont utilisées pour positionner correctement le chiot. Cela sera utile plus tard avec de nombreux exercices: avec la place avant, le rappel, la récupération, mais aussi avec les aboiements face à l’homme d’attaque.

En passant: la formation sur plate-forme est intéressante pour tous les sports canins ou pour l’entraînement de votre chien domestique.

 

Dans les vidéos 3 et 4, nous voyons Remko se préparer pour le travail de défense

Le conducteur Ronny assiste et guide Remko dans ses premiers pas.

Dans ces premiers exercices, l’homme d’attaque est également appelé le figurant, car cette personne munie d’un vêtement en cuir ou d’un chiffon en toile de jute incite le chiot à stimuler sa motivation. Le sport canin est donc aussi un sport d'équipe!Obéissance:

 

Ronny souligne régulièrement qu'il n'aurait pas eu tant de succès sans une équipe autour de lui. Encore une fois, nous voyons que la formation d'un chien est un «travail d’équipe». Un membre du club tient Remco pendant un moment afin que Ronny puisse apprendre l’assis devant Une position qui revient souvent dans le programme B en obéissance.

Les exercices se terminent souvent avec le chien assis devant son maître, comme les exercices d’apport d’objet, de partir en avant, et d’appel. Cet exercice est donc très important car il doit être effectué avec une grande précision à chaque fois. Pour enseigner cela correctement, Ronny utilise une ‘’ plate-forme ou ‘’boîte ‘’ dans laquelle le chien ne peut s’asseoir de travers Quand Remko réussit bien, il est récompensé maintes et maintes fois par Ronny avec de la nourriture et un câlin.

Nous voyons également comment Ronny apprend à Remco à prêter attention à son maître et non à la main avec la nourriture ou à la poche où se trouve la nourriture. On voit aussi  dans ces extrait que le ‘’suivre’’a considérablement évolué. Ronny attire toujours Remko avec de la nourriture. C'est déjà un peu plus facile qu'au tout début car Remko est déjà devenu un peu plus grand. Ronny s'assure que Remko marche bien à côté de sa jambe et que Remko n'essaie certainement pas d'aller de l'avant. Parce que cela aurait des conséquences désagréables plus tard quand le chien sera plus grand et plus fort. Remko est donc toujours attiré et récompensé de la main gauche. Ronny marche en grands cercles avec Remko à l'intérieur. Parfois, un arrêt est inséré, alors Remko doit s'asseoir. Lorsqu'il le fait, il est toujours récompensé après le clic.

Nous travaillons avec de la nourriture pour que Remko puisse s'entraîner très concentré. Lors de l'apprentissage d'un exercice, il est important de garder le chien dans une dérive basse afin qu'il reste concentré et réalise bien ce qu’on lui apprend.Si il serait récompensé par un jouet dont il est fou, le chien deviendrait «sauvage» et entrerait  dans une dérive supérieure avec un risque que le chien fasse des erreurs car il serait dans le rouge comme une voiture. Dans cette fase un chien ne peut apprendre. Nous pouvons mieux comparer cela avec les enfants de la classe qui apprennent quelque chose de nouveau…. ils doivent être entièrement concentrés pendant un certain temps. Ensuite, il y a du temps pour les sports et les jeux.

Lorsqu'un chien maîtrise parfaitement un exercice, il peut être récompensé avec son jouet ou une balle. Mais alors il a dépassé  la phase de construction.

 

Étant donné que la phase de construction nécessite beaucoup de concentration de la part du maître et du chien, la formation se déroule en sessions très courtes afin d'éviter les erreurs lors de l'apprentissage en raison d'une perte de concentration ou de fatigue.                                                                                               Les positions sont également travaillées dans la plateforme. Cela a l'avantage que le chien a vraiment besoin de le faire a la même place. Ronny reste encore  avec Remko pendant très peu de temps pour le récompenser et le guider. Dans IGP, il est très important que le chien ne s'avance pas lorsqu'il exécute les positions «assis», «debout» et «couché». Il est donc très important de faire attention à cela lors de l'apprentissage. En raison de la barrière physique de la plateforme où Remko se trouve  et de la proximité immédiate de Ronny, il ne peut pas avancer. Il apprend donc immédiatement d’une bonne façon et il n'est pas nécessaire de le corriger    

  
Première vidéo:

 

Nous voyons pour la première fois le travail du ‘’mordant’' avec Remko.

 

 En réalité, cet exercice ne concerne pas du tout le travail du mordant, mais bien l’ aboiement

Nous avons déjà une idée de ce que cela devrait devenir, mais pas encore tout à fait. Pour enseigner un exercice complet, il est divisé en toute une série d'exercices plus petits.

Ce que nous ne voyons pas dans ce film, par exemple, c'est que Remko aboie bien sur commande. Ronny a sans aucun doute entrainé cela avec Remko seul. Parce que Ronny ne veut pas que Remko aboie pour un oui ou pour un non.

Ce n'est pas seulement très dérangeant et donc pas amusant pour travailler, mais cela amène également le chien à se déconcentrer. Nous aimerions que Remko reste concentré afin qu'il puisse enregistrer ce qu'il apprend.

Nous souhaitons donc que le chien n'aboie que lorsque nous le voulons.

Dans cet exercice, il s'agit de j’aboiement sur l'assistant.

Dans l'IGP, l’assistant se trouve toujours dans la dernière tente. Au plus haut niveau, le chien doit d'abord contourner 5 tentes pour finalement trouver l'assistant dans la sixième.

Le chien doit l'indiquer à son maître en aboyant régulièrement et avec insistance.

Cela peut sembler très facile pour le profane, mais ça  ne l’est pas du tout. Dans l’IGP il est question de détails et de points, ce qui signifie un travail acharné et de nombreuses mini étapes pour rechercher la perfection.

Le contournement des tentes est donc entraîné séparément des aboiements. Ces exercices seront tricotés ensemble à un stade ultérieur. Cela uniquement lorsque ces exercices sont bons séparément.

 

La plateforme, ou le marker comme l'appelle Ronny, est là pour aider Remko à garder sa place devant l’assistant. Afin d'éviter que Remko ne morde ou heurte l'assistant à l’avenir.

 

 

Nous aimons aussi voir le chien aboyer sur l'homme et non sur la manche.Là aussi y une tâche pour l'assistant de service, Bert Aerts.

 

Bert Aerts n'est pas non plus le moindre. Tout comme Ronny Van der Berghe, Bert Aerts est également un grand nom dans le  sport canin et un ancien champion du monde. Bert utilise son corps et son langage corporel pour faire joliment aboyer Remko.

 

Quand Remko aboie bien, selon les normes de Bert, c'est en fait Bert qui le confirme et récompense Remko avec une belle prise sur la manche. Ronny fait confiance au travail de son ami Bert.

Donc, cette première prise sur la manche que nous voyons maintenant est une récompense. Nous pouvons voir que Bert met petit à petit de la pression pendant qu'il joue et s'assure que Remko s’accroche bien et pleinement à la manche.

 

Deuxième vidéo:

Remko a déjà mieux compris ce qui est exigé de lui, c'est-à-dire aboyer uniformément et avec envie l'assistant, sans s'arrêter.

 

Lors d'une compétition, cet aboiement peut prendre un certain temps car c'est le juge qui indique au conducteur quand il peut venir à la tente et à son chien. Cela nécessite beaucoup d'énergie du chien et, en attendant, il doit également rester en pleine concentration.

L'assistant est toujours actif pendant l'entraînement car ce jeune chien doit encore tout apprendre, mais pendant la compétition, l'assistant est complètement immobile et le chien doit toujours aboyer avec la même envie.

 

 

Troisième vidéo:

Le pistage C'est fantastique de voir quelle envie Remko montre à la hauteur du piquet de départ où il doit commencer à pister. C'est vraiment sympa de voir combien il aime faire ça. Et c'est aussi ce que Ronny veut voir. Parce que Remko doit, en fait, travailler de manière complètement indépendante.

 

Remko n'a besoin d'aucun ordre et sait très bien ce qu'on attend de lui. C'est formidable de voir comment Remko fonctionne pas à pas. Nous pouvons voir que la piste va non seulement en ligne droite, mais que des angles sont également faits. Il ne coupe pas ces virages mais continue de suivre la piste, c’est ce qu’on attend de lui.

Des objets ont également été placés sur cette piste. Le chien doit les trouver sur la piste et les référer. Remko le fait parfaitement et se couche avec l'objet entre ses pattes avant. Ronny le confirme plusieurs fois avec son clicker lorsque Remko se réfère à nouveau en regardant l'objet. Ensuite, Ronny clique et récompense avec DUCK. Ronny le lance à la hauteur de l'objet pour que le chien n'ait aucune raison de bouger. Ronny aide également un peu en s'asseyant au-dessus de Remko, donc Remko aura moins tendance à se déplacer.

 

En fin de compte, nous voyons que Remko se couche également près du deuxième et dernier objet de cet exercice.

Lors d'une compétition IGP de haut niveau, le chien doit référer 3 articles.

Remko réussit également très bien et magnifiquement dans cet exercice, mais il reste encore de nombreux défis à relever.

Il est encore jeune et a encore beaucoup à apprendre. On voit que le travail est dur à la base car celle-ci doit être très solide pour pouvoir travailler sur des pistes plus lourdes.

Mais pour le moment, nous sommes bien sûr encore en phase de construction avec Remko.

Le suivi a maintenant eu lieu, par exemple, sur une belle herbe verte où nous pouvions presque voir les empreintes nous-mêmes.

Il existe également d'autres surfaces plus difficiles ou des conditions météorologiques plus difficiles. Lorsqu'ils participent à des compétitions internationales, les équipes sont parfois confrontées, par exemple, à des températures extrêmement chaudes ou à des sols rocailleux.05/02/2020 Regardez les 9 nouvelles vidéos de formation sur la chaîne Youtube DUCK. (Au bas de ce site, vous verrez l'icône youtube à côté de l'icône facebook, cliquez dessus et vous serez redirigé directement vers les vidéos.)

 

Partie 1:

Remko a maintenant bien progressé et devient progressivement un adolescent. Il a maintenant 25 semaines.

Ronny continue d'insister sur le fait que les sports canins sont des sports d'équipe. La réussite en solo est tout simplement impossible.

Dans ce film, nous voyons qu'il y a des spectateurs / membres du club qui regardent non seulement Remko mais aussi Ronny. Ce n'est pas facile de se corriger quand on s'entraîne.

De plus, en tant qu'entraîneur,  on n’a parfois pas assez de mains ou de yeux pour entrainer un chiot. 

Cette fois, nous reconnaissons l'ancien champion du monde Bert Aerts qui suit de près l'entraînement.

Cet exercice a clairement déjà eu beaucoup d'entraînement. Ronny attire toujours de la main gauche, du côté où il veut que Remko marche au pied.

Il s'assure que Remko ne pousse pas ou ne marche pas trop vers l'avant. Remko doit bien marcher à côté de la jambe de son maître.

Ronny fait déjà un demi-tour en arrière  en marchant. C'est un mouvement dans lequel le conducteur retourne dans la direction d'où il vient et donc le chien fait le tour pour revenir à la gauche de celui-ci.

Ronny essaie également de marcher aussi normalement que possible comme il souhaitera  de le faire plus tard. Sans trop de mouvements, avec un pas normal. Remko tient la tête droite là où Ronny tient la nourriture DUCK.

Il est également frappant de voir à quel point Remko grandit.

 

 

Partie 2:

Un autre excellent exemple de travail d'équipe. Bert Aerts garde Remko avec lui tandis que Ronny se déplace pour entraîner l’appel du chien. Chaque maître-chien souhaite une exécution rapide de cet exercice.

Remko veut aller rejoindre son maître le plus tôt possible. Pendant leurs premiers mois, ils ont évidemment travaillé dur à créer  un lien entre eux, ce qui se reflète dans des exercices comme celui-ci.

L'exercice est terminé en position assise sur une plateforme. Grâce à cette plateforme, Remko est assis à l’endroit idéal, exactement en face de Ronny  . Parce que s'asseoir en oblique devant le maître coûte des points.

Ronny termine cet exercice avec de la nourriture mais confirme encore largement avec sa voix.

Nous sommes encore en phase d'apprentissage et Remko est encore un jeune chiot. En d'autres termes, nous sommes encore dans la phase de construction où le chiot a encore beaucoup à apprendre et où des erreurs peuvent être commises.Partie 3:

L'entraînement des trois postures, assis - debout - ou couché, se fait toujours sur la plateforme. Cela a l'avantage que le chien n'a pas la possibilité de s'avancer tout en changeant de position. Ceci est important dans de nombreux exercices et il est finalement très important de ne pas perdre de points.

Ronny attire toujours avec la nourriture DUCK, confirme avec le clicker et récompense avec la nourriture. Ceci en combinaison avec une voix enthousiaste.

 

 

Partie 4:

 Vous devez vous entraîner même sous la pluie et le vent si vous voulez atteindre le sommet. Nous regardons entraîner les aboiements. Dans IGP, le chien doit finalement trouver l'assistant dans la dernière tente et ensuite  il doit l’aboyer régulièrement et fermement. Il doit, pour ainsi dire, surveiller l'assistant en l’aboyant sincèrement et obstinément. Egalement, dans cet exercice, la plate-forme est utilisée pour que le chien continue d'aboyer en restant à la même place. Cela deviendra important plus tard lorsque Remko en arrivant près de l’assistant et en commençant  de l’aboyer, il ne pourra pas toucher l’assistant ni mordre dans la manche. Le chien doit également aboyer l'assistant et non  la manche. L'assistant n'utilise donc pas de manche pour provoquer les aboiements. En s'entraînant comme Ronny, Bert et Remko le font, ils évitent les erreurs. En fin de compte, Remko est récompensé par un mordant sur une manche de jeune chien.